Notre association a pour objet d’enrichir la mémoire et le patrimoine de la ville, créer le lien entre hier, aujourd’hui et demain.

-       Retracer l’histoire des anciennes familles Beynoises, découvrir leurs métiers, leur vie quotidienne.

-       rechercher, collecter, écouter, enregistrer, conserver, archiver

-       Présenter, raconter, expliquer

    Toute information quel que soit son support (document, photo, film, enregistrement...) constituant le patrimoine des Beynois pour le préserver et le transmettre.

 

Promouvoir l’histoire de Beynes auprès de tous les publics.

Aider les adhérents dans leurs recherches généalogiques. 

MEMOIRES ET HISTOIRE DE BEYNES est une association ouverte à tous !

 

 

N’hésitez pas à nous contacter !

S’intéresser à l’histoire du village où nous vivons, ou à celui de nos ancêtres, faire resurgir des histoires du passé de ce village, voilà un de nos objectifs.

« Mémoire vivante », «patrimoine immatériel », «archives orales »,

« Mémoire vivante », «patrimoine immatériel », «archives orales », quel que soit le nom qu’on lui donne, ce matériau permet de donner de la chair à l’histoire d’un territoire, à son évolution récente.


Au travers de la collecte des souvenirs et anecdotes vécus par les personnes dont les témoignages sont recueillis, il s’agit de reconstruire, telle une mosaïque, une époque. Les photos ou cartes postales anciennes s’animent, derrière les instantanés en noir et blanc le temps se remet en marche. Des moments de vie, au cours desquels l’histoire de chacun et l’histoire de la commune se mêlent pour ne plus former qu’une et donner aux témoins d’aujourd’hui la saveur et les couleurs du temps passé.


Cette action permettra de mieux saisir, à travers les petits ou les grands moments vécus, les différentes évolutions de la société, des mentalités, des usages, de comparer ce qui était différent et ce qui est immuable, de relativiser également notre perception de notre environnement. D’imaginer Beynes autrement, de suivre sa transformation : du petit village agricole qu’il était au gros bourg qu’il est aujourd’hui devenu. L’école, le travail aux champs, les fêtes de village, l’arrivée du téléphone, …, mais également la construction des ZAC du Val des 4 pignons et des Chênes, (toute une épopée à en croire les premiers habitants), rien n’est anodin. Ces témoignages pourront ensuite être exploités pour illustrer les brochures thématiques éditées par Mémoires et Histoire de Beynes ou à l’occasion de manifestations ponctuelles, pour permettre aux Beynois notamment, grands et petits, de partager ces moments de vie.


Point de nostalgie dans cette démarche, simplement la conscience que de profondes mutations sont intervenues ces dernières décennies, qu’il est temps d’en garder la trace, et pas seulement administrative : la trace à l’échelle humaine.


Capter l’essence du temps qui passe, la rendre sensible et créer ainsi des ponts entre les générations : telle est l’ambition de l'association "Mémoires et Histoire de Beynes"

 

Fabrice Bourrée