Beynes lieu de tournage.

Le village de Beynes servi souvent comme lieu de tournage à de nombreux films, sa vallée si bucolique, ses vieilles fermes ont enchanté plus d’un réalisateur depuis le cinéma muet jusqu’à nos jours.

 

 


De 1926 à 2002

"Le voile sacré" 1926

Réalisation :

Jean BENOIT-LEVY et Louis DEVRAIGNE

Lieux de tournage :

Mairie-école, Place de la République, Ferme de Fleubert, Ferme de Frileuse, Ferme de l’Orme. De nombreux Beynois ont fait de la figuration dans ce film muet.

Réalisé en 1926, Le Voile sacré apparaît comme un fleuron du cinéma d’éducation populaire laïque.

Ce film participe à la fois à la propagande hygiéniste et à la lutte contre l’exode rural.

 

Il s'agit d'un film muet.

 

 

Ecole Anatole France

Ferme Fleubert

Place de la République


1926. Poil de Carotte

Réalisateur : Julien Duvivier

D’après le roman de Jules Renard. Avec Henry Krauss, André Heuzé.

 

Lieu de tournage : Ecluse du moulin de Fleubert

(Film muet)

 

L’histoire d’un enfant roux maltraité par sa mère qui ne l’aime pas.

 

 


"Peau de pêche" 1928

 

 

« La vieille du 15 Août 1928  Jean Benoit Levy m’avait dit :

V Voulez vous passer une agréable journée ?  Venez avec nous demain à Beynes en Seine et Oise, ou je réalise quelques séances importantes de mon nouveau film  Peau de Pêche ; pour les besoins du scénario je tourne toute une succession de plans amusants avec le concours de la population. Il s’agit de célébrer en grand tralala, le couronnement de la reine du pays. Vous verrez ce sera très pittoresque, une vraie fête de village avec défilé, fanfare, kermesse. Je vous attendrai demain et nous filerons avec ma voiture. En cinquante minutes nous parcourûmes les soixante kilomètres, qui séparent la rue du Paradis de Beynes. »

Beynes, arrondissement de Rambouillet, poste, télégrammes, téléphone 783 habitants chemin de fer de l’Ouest-Etat telle est la désignation de la localité dans le dictionnaire des communes.

C’est en réalité un charmant petit pays que je recommande aux amateurs de solitude désireux de ne pas trop s’éloigner de la capitale. Nous retrouvons à Beynes les principaux interprètes du film :

Simone Mareuil, Maurice Touzé, Pierre Lecomte, et d’autres qui s’y sont installés jusqu’à la fin du film.

Le temps est beau, le soleil sera de la fête. Dans les rues pavoisées règne une animation inaccoutumée. Les fidèles se dirigent vers la vieille église dont les cloches carillonnent le grande messe pour la Sainte Marie, plus mélancolique que jamais, et la foule nombreuse emboite le pas. Il s’agit de défiler, en bon ordre, dans la grande rue.

On tourne !

La fanfare riche en cuivre, prend l’air de ses accents. N’oublions pas les tambours dont le benjamin ne compte que quatre printemps. Non loin  de lui, rayonnant sous  son casque, le capitaine des cinq pompiers de Beynes porte gaillardement ses 86 ans. Il s’entretient mystérieusement avec le garde champêtre du lieu, fort inquiet de la présence d’un collègue. Or ce collègue moins galonné que lui, n’est autre qu’un artiste venu de Paris. Jusque la le soleil avait daigné se montrer clément. Mais à midi, heure solennelle, il annonçait des intentions hostiles qui ne firent hélas que de se confirmer. A la fin du repas, fort bien servi (un repas de 54 couverts) le capitaine des pompiers offrit galamment à la charmante vedette Simone Mareuil, une gerbe de fleurs des champs dont elle le remercia par un baiser sonore. Le brave homme en rougit de plaisir. Malheureusement la journée était compromise et la pluie, la fâcheuse se mit à tomber avec insistance.

La troupe se réfugia dans la salle du café, au son de quelques disques égrenés par un phonographe, on dansa jusqu’au moment de reprendre la route de Paris.

 

Simone Mareuil  se marie à Périgueux avec l'acteur Philippe Hersent le 15 juin 1940.

Après la Seconde Guerre mondiale, elle quitte Paris, retourne dans sa région natale et s'installe auprès de sa mère à Coursac, près de Périgueux. Elle tombe en dépression, perd successivement son père et son frère Raymond, et se trouve en instance de divorce lorsqu'elle s'immole par le feu le 24 octobre 1954 dans la cour de la maison familiale à Coursac. Les voisins s'empressent de venir à son secours et elle est transférée très gravement brûlée à l'hôpital de Périgueux où elle meurt le jour même

 

 

Le theme : A Paris, un orphelin est élevé par une parente acariâtre. Il trouve l’affection qui lui manque dans les bras d’une princesse. Sa marâtre dérobe un bijou chez cette femme et Peau de pêche craint d’être rendu responsable de cet acte. Elle se débarrasse de lui en l’envoyant dans une ferme en province. Là-bas il apprend à travailler la terre, à la respecter et à la faire fructifier. Dix ans plus tard, il revient à Paris, mais ne peut oublier sa cousine auprès de qui il a grandi. C’est la princesse de son enfance qui le reconduira à la Campagne. Retraçant l’itinéraire d’un gamin de Paris déraciné, ce film muet offre une vision teintée de lyrisme et de poésie de la vie rurale opposée au monde de la ville.

 

Interpretés par : 

 

Mlle Denise Lorys : Mme Desflouves

Simone Mareuil : Lucie, jeune fille

La petite Martine : Lucie, enfant

Mme Beaume : la mère. 

(arch. INA)

 

 

 

 

 

Simone Mareuil

Ferme Fleubert

salle de classe

Vue générale

Place de la République


"Clochemerle" 1948

Réalisation :

Pierre Chenal

Acteurs :

Roland ARMOTEL, Paul DEMANGE, Jacqueline DOR ...

 

Lieux de tournage : Pont de l’Etendart, Lavoir de l’Etendart

 

Musique : Henri Sanguet

 

La municipalité radicale de Clochemerle, petit village du Beaujolais, décide de construire une vespasienne sur la place, contre le mur de l’église. Les notables réagissent à cette provocation : unis autour du sabre et du goupillon, réussiront-ils à faire triompher la raison et à raser l’édicule ? Non. Les esprits s’échauffent, le chaos augmente et la soldatesque est dépêchée sur les lieux. Mais le Beaujolais nouveau s’avérera le meilleur des remèdes et rétablira l’ordre, à sa manière

 

 

 


Caroline chérie en 1951

Réalisation :

Richard Pottier

Acteurs :

Alfred ADAM

Nadine ALARI

Jacques BAUME

 

Lieu de tournage :

Ferme de Fleubert

 

Musique : Georges Auric

 

14 juillet 1789, Caroline de Bièvre fête ses seize ans dans les bras de Gaston de Sallanches, son grand amour. Mais la révolution sépare les jeunes amants. En tant que jeune aristocrate, la belle et voluptueuse Caroline voit sa vie souvent menacée mais grâce à ses charmes et son joli minois, elle survit à la révolution et prend sa revanche sous l'Empire...

 

 

 

 

 

Carrose dans la cour de la ferme Fleubert


Fanfan la Tulipe en 1952

Réalisation :

Christian-Jaque

Acteurs :

Gina LOLLOBRIGIDA, Gérard PHILIPE

Musique : Maurice Thiriet

Lieu de tournage : Vol à voile

Moment du film :

Scène de la poursuite du carrosse par Fanfan, La Franchise, et Tranche-Montagne.

 

 

Anecdote : Entre les pattes des chevaux, nous apercevons les hangars du Vol à voile.


1953. Si Versailles m’était conté

Réalisateur : Sacha Guitry

 

Acteurs : Jean Marais, Georges Marchal

 

Lieu de tournage : Colline face à la Croix-Verte

 

Musique : Jean Françaix

 

L'histoire du château de Versailles, depuis Louis XIV jusqu'à nos jours.

 

 


1961-1963. Le temps des copains (série en 115 épisodes) Réalisateur : Robert Guez

Lieu de tournage : Camp militaire

 

Musique : Pauline Carapiche

 

 Cette série, hymne à l'amitié étudiante où l'on se serre les coudes dans toutes les galères reste un témoignage remarquable sur le quotidien de jeunes gens à Paris au début des années 1960

 


La loi des hommes en 1962

Réalisation :

Charles Gérard

Acteurs :

Micheline Presle

Philippe Leroy

Pierre Mondy

Arletty

 

Musique : André Hossein

 

Lieu de tournage : Passage à niveau n°4

 

Un fourgon blindé est pris d'assaut, les deux chauffeurs tués ou blessés et le milliard qu'il transportait volé. La voiture des deux voleurs explose et elle efface toute trace. Dandier est chargé de la difficile enquête. Il est tenace, têtu et ses soupçons se portent sur la célèbre journaliste, Sophie Olivier, criminologue. Il commence alors à la persécuter. Mais Sophie a des amis puissants et l'on demande à Dandier d'interrompre son enquête. Mais l'imprévu arrive : Sophie tombe amoureuse de Dandier, et son amour est partagé....

 

 

 


1966 : Paris brûle-t’il ?

Réalisation :

René Clément

Acteurs :

Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Kirk Douglas, Yves Montand, Glenn Ford

 

Musique : Maurice Jarre (Golden Globe de la meilleure musique de film en 1967)

 

Interprète : Mireille Mathieu (« Paris en colère »).

 

Lieu de tournage : Avenue de la Gare

 

 

Paris brûle-t-il ? est une fresque historique qui décrit les dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale à Paris, jusqu'à la libération de la capitale en août 1944. Le film met en scène les principaux personnages historiques de cette période : outre von Choltitz, le général américain Patton, Jacques Chaban-Delmas, alors l'un des chefs de la Résistance, le général Leclerc, etc.

 

La fin du film insiste sur l'ordre donné par Adolf Hitler à l'armée d'occupation de raser Paris avant de capituler, en faisant sauter les ponts et les monuments. Von Choltitz, par calcul, désobéit finalement à cet ordre et se rend sans condition aux Alliés.

 

 

 

 

 

 

Les blindés de « Paris brûle-t’il ? », avenue de la Gare. Coll. A. Baconnet


1970 : Laisse aller...c’est une valse !

Réalisation :

Georges LAUTNER

Acteurs :

Bernard BLIER, Michel CONSTANTIN, Mireille DARC, Jean YANNE

 

Lieu de tournage : Route de Moque-Panier

Musique : Philippe Sarde

 

Moment du film :

Carla (Mireille Darc) essaie de fuir en faisant de l'auto-stop.

 

 

Serge Aubin sort de prison, après y avoir purgé une peine de 3 ans pour le vol de bijoux. À sa sortie, il va rejoindre son épouse Carla, qu'il croit être responsable de son emprisonnement, et l'enlève avec l'aide de son ami Michel...

 

 



1970 - Le Mur de l’Atlantique

Réalisateur : Marcel Camus

Acteurs :

Bourvil

Peter McEnery

Sophie Desmarets

Jean Poiret

 

Chansons du film "God bless rugby" de Jack Fischman et Claude Bolling - "Kamerad wenn die Rosen blühn" de Josua Röckelein et Claude Bolling

 

 

Lieu de tournage : Camp militaire

 

 

 

 


1988. Radio-Corbeau

Réalisateur : Yves Boisset

Acteurs : Claude Brasseur, Pierre Arditi

 

Lieu de tournage : La Barbacane

Musique : Gérard Anfosse

 

Tous les jours, à la même heure les ondes radiophoniques d'une petite ville jurassienne se retrouvent inondées de révélations douteuses sur plusieurs de ses habitants. Une enquête ne tarde pas à commencer...

 

 


1996. L’instit (saison 3, épisode 3 : « Demain...dès l’aube »)

 

Réalisateur : Didier Cohen

 

Musique : Gérard Salesses

 

Acteur : Gérard Klein

 

Lieux de tournage : Ecole Anatole France et rue des écoles

 

 

 

 

 

Gérard Klein

2000. The man who cried—les larmes d’un homme

Réalisateur : Sally POTTER

 

Acteurs : Christina Ricci, Johnny Depp, Claudia Lander-Duke..

 

Lieu de tournage : camp militaire

 

 


2002. Laissez-Passer

Réalisateur : Bertrand Tavernier

 

Acteurs : Jacques Gamblin, Denis Podalydès, Christian Berkel

 

Lieu de tournage : camp militaire