L'aqueduc de l'Avre

Un peu en amont de Beynes, la vallée est traversée par un siphon de 922m, l'aqueduc de l'Avre, qui alimente Paris en eau potable. Construit au XIXe siècle, entre 1890 et 1893, l'aqueduc de l'Avre continue d'alimenter au XXIe siècle la capitale. 

Il s'agit d'une galerie de silex ou de pierres meulières de 1,80 m de diamètre. Sa pente moyenne est de 30 cm/km et son débit maximal : 160 000 m3/jour.